Err

| Accueil | Compte | Contact | Blog | 04.50.45.38.63 du mardi au samedi de 10h a 19h |
Votre herboristerie depuis 1983

Herboristerie, la connaissance des plantes médicinales

L’herboristerie, un peu d’histoire...

Les vertus thérapeutiques des plantes sont connues depuis des millénaires, et l’homme a toujours su profiter des remèdes végétaux que la  nature lui offrait.

C’est de la riche connaissance du bienfait de l’utilisation des plantes sur notre santé qu’est née l’herboristerie.

Si le diplôme d’herboriste a disparu depuis 1941, le savoir s’est transmis et de nombreuses associations de professionnels et d’amateurs continuent à entretenir et à enrichir leurs connaissances des plantes médicinales.

Ce n’est pas l’apparition de la médecine dite chimique qui a fait perdre sa légitimité à l’herboristerie, notamment grâce à l’évolution parallèle des médecines non conventionnelles comme la phytothérapie (soin par les plantes) et aux récentes recherches de la médecine nutritionnelle et fonctionnelle, la nutrithérapie.

L’équipe de professionnels de Brin d’herbe, initialement formée à l’Ecole Lyonnaise de Plantes Médicinales, est en formation continue avec plusieurs enseignants spécialistes des médecines naturelles : Philippe Andrianne, chercheur en gemmothérapie, président de l’association européenne d’herboristerie ; Professeur Vincent Castronovo, professeur à l’Université de Liège et directeur de recherches sur les métastases ; Docteur Pierre Maldiney, chargé d’enseignement à l’Université de Montpellier et de Bobigny ; tous deux spécialistes de la médecine nutritionnelle et fonctionnelle ; Docteur Lagarde, oncologue ; Dr Salil Joglekar, médecin ayurvédique, chargé d’enseignement à Pune, Inde.

L’herboriste, le spécialiste des plantes médicinales

L’herboriste, a une connaissance pointue des plantes, de leurs caractéristiques et de leurs vertus thérapeutiques. Il sélectionne, pèse puis mélange diverses variétés de plantes pour obtenir des boissons de santé équilibrantes et adaptées à chacun.

Aujourd’hui, l’herboriste en tant que tel a pratiquement disparu en France. Il a été remplacé par des conseillers en compléments alimentaires à base de plantes. En effet, la législation évolue en permanence. En France, les plantes médicinales et les compléments alimentaires dépendent de 2 législations différentes. Vous pourrez donc trouver en vente libre toutes les plantes qui ont reçu l’appellation "complément alimentaire", sous forme d’extraits, d’ampoules, de gélules.

Les conseillers en compléments alimentaires ont un rôle important auprès de leur clientèle. Leur grande connaissance des plantes et l’écoute attentive des besoins de leurs clients leur permettent de recommander les meilleurs compléments alimentaires et les traitements naturels les plus adaptés à chacun. Des traitements qui  sont aussi bien destinés au bien être du corps qu’au bien être de l’esprit.

Notre équipe Brin d’Herbe exerce pleinement son rôle de conseiller en compléments alimentaires et produits d’herboristerie auprès de sa clientèle.

Vous pourrez retrouver tous nos conseils d’hygiène de vie  associés à chaque fiche produit.

Vous pouvez nous laisser vos avis, nous sommes à votre écoute.

Ce qui nous passionne dans le métier de conseiller en compléments alimentaires aux plantes, c’est la richesse et la diversité de la "pharmacie du Bon Dieu" - comme l’appelle Maria Treben, grande spécialiste des plantes médicinales - car elle répond à la richesse et la diversité des êtres humains.

Chaque client est un individu unique et différent, avec son propre métabolisme, son histoire particulière, son environnement spécifique.

Vous pouvez retrouver notre équipe spécialiste des produits d’herboristerie et passionnée des plantes dans notre boutique d’Annecy ou notre spécialiste en Ayurveda, en appelant le 04 50 45 38 63. C’est avec plaisir que nous vous accueillerons et vous guiderons dans vos recherches.

Herboristerie et phytothérapie

Herboristerie et phytothérapie sont des disciplines souvent confondues, et pour cause : elles ont le même objectif : le soin par les plantes.

La phytothérapie consiste en l’utilisation de plantes médicinales pour prévenir ou traiter les maladies. C’est la spécialité d’un médecin. Elle a ajouté à la légitimité de l’herboristerie en étudiant les plantes de façon scientifique. La phytothérapie n’a pas renié les progrès technologiques et a su profiter de ses avancées pour consolider et approfondir ses connaissances.

Brin d’herbe aime allier les découvertes récentes des principes actifs et des actions des plantes médicinales à la sagesse et la connaissance des médecines traditionnelles ancestrales.

Le ministère de la santé a reconnu la phytothérapie comme discipline thérapeutique officielle en 1986.

Le médecin phytothérapeute utilise les propriétés thérapeutiques des plantes sur les effets mais aussi sur les causes des maladies. Il reconnaît également aux plantes une capacité de préventions des maladies et affections. Lui seul est à même de faire une prescription médicale de plantes.

Cette médecine traditionnelle, quelquefois appelée "médecine douce", est une véritable alternative aux médecines dites modernes. Beaucoup de gens se tournent aujourd’hui vers la phytothérapie pour éviter ou réduire les effets indésirables des médicaments de synthèse. De nombreux internautes participent activement aux blogs et forums d’herboristerie qui se multiplient. Cependant, les conseils d’un médecin phytothérapeute sont essentiels pour le traitement de toute pathologie.

D’autre part, dans le contecte actuel de prise de conscience de respect de l’environnement et de respect de la nature, de prise en charge préventive de la santé, la phytothérapie et les remèdes naturels ont une place de choix. Les plantes médicinales, issues de la nature, en respectent les lois et les métabolismes.

Modes d’utilisation des produits d’herboristerie

Les produits d’herboristerie peuvent se consommer sous différentes formes :

  • Les plantes en vrac : ce sont les racines, les feuilles, les fleurs ou les fruits des plantes séchées et coupées en menus morceaux. On les consomme après infusion ou décoction. Très actives sur les fluides corporels, riches en principes actifs hydrosolubles dans l’eau. En france, 148 plantes sont libres à la vente. La France, exception de la communauté européenne, réserve les plantes médicinales non libérées  au monopole pharmaceutique sous leur forme "plantes en vrac". Par contre, elles sont souvent autorisées sous forme de gélules, extraits fluides, teintures car elles sont alors considérées comme des compléments alimentaires et dépendent de la directive européenne.
  • Les plantes en ampoules : ce sont les extraits aqueux des racines, feuilles,  fleurs ou fruits de plantes sèches ou fraîches. On les consomme en les diluant dans un peu d’eau. Plus concentrées et plus rapides à préparer que les tisanes.
  • Les plantes en poudre : ce sont les racines, feuilles, fleurs ou fruits des plantes sèches réduites en poudre. On les consomme en les mélangeant avec de l’eau, du beurre clarifié, du miel ou dans les plats pour les épices. Permet de consommer le totum des principes actifs de la plante et d’en percevoir les saveurs, ce qui dynamise leurs actions dès leur contact avec la salive. Les plantes en poudre dépendent de la même législation que les plantes en vrac.
  • Les plantes en gélules : on distingue deux sortes de gélules: celles fabriquées avec les racines, feuilles, fleurs ou fruits des plantes sèches réduites en poudre et celles fabriquées avec les extraits secs des plantes décoctées. Ces dernières sont plus riches en principes actifs. On les avale avec une boisson. Très pratiques pour les déplacements, très intéressant pour les plantes dont la saveur est mal supportée.
  • Les tisanes à sucer : ce sont des pastilles d’extraits secs comprimés de racines, feuilles, fleurs, fruits ou jus de plantes décoctées. On les laisse fondre lentement dans la bouche. Très pratiques, elles permettent de dynamiser l’action des plantes dès le contact avec la salive.
  • Les tisanes mélangées en vrac : ce sont des associations de plusieurs racines, feuilles, fleurs ou fruits de plantes médicinales associées pour améliorer leurs actions grâce à une synergie subtile de leurs composants. On les consomme après infusion ou décoction. Les tisanes mélangées en vrac de Brin d’herbe sont le résultat de 28 ans au contact d’une clientèle exigeante et grande amatrice de phytothérapie.
  • Les tisanes mélangées en infusettes : des tisanes mélangées inspirées par l’Ayurveda dans un petit sachet individuel. Pratiques au travail ou en voyage.
  • Les extraits de plantes : on distingue les extraits secs qui se présentent sous forme de gélules et les extraits fluides qui se présentent sous forme d’ampoules ou de flacons. Les extraits fluides peuvent être aqueux, alcooliques ou glycérinés. Selon les cas, on bénéficiera des principes actifs solubles dans l’eau, l’alcool ou la glycérine. Les macérats hydro-alcooliques glycérinés permettent d’obtenir le totum des principes actifs. Les extraits fluides se consomment dilués dans un peu d’eau.
  • Les sirops aux plantes : ce sont des extraits fluides de racines, feuilles, fleurs ou fruits de plantes associés à du sirop de sucre ou du miel. Ils se consomment à la cuillère. Très adoucissants et très agréables au goût, les sirops médicinaux sont très utiles pour les enfants.
  • Les extraits de bourgeons d’arbres ou de plantes médicinales : ce sont des macérats hydro-alcooliques glycérinés de bourgeons. Brin d’herbe a sélectionné pour vous des extraits de bourgeons frais, stabilisés en macérats moins de 2 heures après la récolte. On les consomme en mettant quelques gouttes dans un peu d’eau. Très concentrés et très puissants, ils permettent de bénéficier des vertus de toutes les parties de la plante dans un équilibre subtil qui neutralise leurs inconvénients.
  • Les baumes et pommades : ce sont des extraits de racines, feuilles, fleurs ou fruits de plantes dans une huile végétale enrichie en général à la cire d’abeille ou au beurre de karité. Ils s’appliquent sur la peau et sont très riches en principes actifs liposolubles.
  • Les élixirs : ce sont soit des macérats hydro-alcooliques de racines, feuilles, fleurs ou fruits de plantes médicinales, soit des macérats hydro-alcooliques dynamisés de fleurs ou de minéraux. On les consomme dilués dans un peu d’eau. Leur action est puissante et subtile.

Brin d’herbe vous propose dans sa rubrique Phytothérapie une large gamme de produits d’herboristerie retenus pour leur qualité et leur puissance d’action.